Rechercher
  • Loris Reculard

Marcel Breuer, designer d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Dans le domaine de l’architecture d’intérieur et du design, certains noms font rêver à travers les époques : c’est le cas notamment de Marcel Breuer.


Né en 1902 à Pecs, en Hongrie, l’architecte et designer de meuble est reconnu comme une référence du mobilier modulable et moderniste.

Élève (et plus tard professeur) à l’école d’architecture et d’arts appliqué du Bauhaus, en Allemagne, Marcel Breuer est à l’origine de pièces intemporelles du design d’intérieur, avec des lignes pures, des matériaux de qualités et des structures tubulaires cintrées que chacun connaît bien.


Depuis lors, et même bien après sa disparition en 1981 aux États-Unis, ses créations continuent d’inspirer et de faire rêver passionnés et professionnels de l’aménagement d’intérieur, avec ses fauteuils et ses chaises cultes notamment.


Coup d’oeil sur le mouvement artistique dont ce designer est issu, et comment son oeuvre continue de s’inscrire dans les recherches esthétiques et les valeurs sociales actuelles.


Le Bauhaus


À l’origine, le Bauhaus est une école allemande des métiers de l’artisanat et du bâtiment fondée par Walter Gropius suite à la première Guerre Mondiale.

Son programme s’appuie sur toutes les matières qui interviennent dans la conception de l’habitat : architecture, arts plastiques, arts appliqués,…, réparties en atelier et enseignées conjointement par un artiste et un artisan.

À cette école sont associés certains des grands noms du Design, de l’Art Plastique ou de l’Architecture les plus célèbres de notre ère : Mies Van der Rohe, Paul Klee, Vassily Kandinsky, pour ne citer qu’eux; et bien sûr, Marcel Breuer !


Bien que l’École ait connue une vie plutôt courte à cause de la montée du Nazisme - qualifiant le style Bauhaus « d’art dégénéré » ou de « bolchévisme culturel » - la fuite de certains de ses membres éminents hors d’Europe, notamment aux États-Unis ou en Israël, a permis de sauver et pérenniser son héritage.


Si les créations du courant Bauhaus, en matières d’aménagement, répondaient initialement à une problématique social en proposant un mobilier universel, pour le plus grand nombre, la plupart des pièces créées à l’époque sont devenues des objets cultes, que les collectionneurs et les professionnels s’arrachent à prix d’or…


Les créations de Breuer, toujours présentes dans les projets d’architecture d’intérieur.


Dans une époque où de nombreux professionnels de l’aménagement - fabricants de meubles, architectes d’intérieur et décorateurs - ont recours à ce que l’on pourrait qualifier de « fast-deco »à l’instar de la « fast-fashion », avec des pièces suivant les modes et les saisons, d’autres s’appuient sur le caractère intemporel et la qualité des pièces classiques.


En effet, choisir un fauteuil ou un canapé qui répond à la tendance de la saison à venir, c’est continuer à favoriser la surproduction, l’obsolescence, et l’utilisation excessive des ressources de notre planète.


À contrario, opter pour des meubles et objets vintage, dont la qualité a permis de traverser les décennies, c’est participer au ralentissement de la consommation.


La chaise Cesca (B32, B64) ou le fauteuil Wassily (B3) de Marcel Breuer sont des exemples parfaits de meubles de qualité, aux lignes simples et intemporelles, qui s’accordent avec tout pour créer un intérieur élégant.


À Bientôt,


LRCD.

0 vue0 commentaire